isangi

Constitution
 
La Société Isangi fut constituée le 17 juin 1899 avec un capital d’un million de francs divisé en 2.000 actions privilégiées de 500 francs ; il fut créé, en plus, 2.000 actions ordinaires sdv.
 
Sur les 2.000 actions privilégiées, 1.200 actions furent attribuées en rémunération de l’apport décrit ci-après, les 800 actions restantes furent souscrites par :
 
Adolphe baron de Stein, 480 actions ; Edouard Bunge, 60 actions ; Alexis Mols, 60 actions ; Adolphe baron de Stein pour un groupe et pour lui-même, 60 actions ; Fuchs et De Decker, 20 actions ; Gaston Outshoorn, 20 actions ; Emile Cahen, 20 actions ; Tony De Bruyn, 20 actions ; Pauline Stein, 20 actions ; Jules Thiriar,10 actions ; Henri Nauwelaerts, 10 actions ; Joseph Nauwelaerts, 10 actions ; Alfred Madoux, 10 actions.
 
Il fut versé par chaque souscripteur un dixième du montant de sa souscription.
 
Apport(s)
 
La S.A. d’Agriculture et de Plantations au Congo fit apport à la Société Isangi de 20.000 hectares qu’elle possédait dans le Haut-Congo (district de l’Aruwimi), des postes qu’elle a créés, des terres sur lesquelles elle reçut l’autorisation de récolter le caoutchouc et de collectionner l’ivoire, ainsi que des marchandises importées au Congo se trouvant dans ses divers établissements.
 
En rémunération de ces apports, il fut attribué à la S.A. d’Agriculture et de Plantations au Congo :
 

1) 1.200 actions privilégiées entièrement libérées et 600 actions ordinaires ;

2) 1.000 actions ordinaires non destinées à être partagées entre les souscripteurs d’actions privilégiées, ces dernières furent remises à Mr Adolphe baron de Stein, qui pouvait en disposer suivant conventions particulières.
 
Premier conseil d’administration
 

Pour la première fois le Conseil d’administration fut fixé à 6 membres :

Mrs Adolphe baron de Stein, Edouard Bunge, Adolphe Franck, Alexis Mols, Jules Ancion, Sigmund Sinauer.

Commissaires : Mrs Gustave Buysschaert, Léon Schellekens.
 
Objet
 

Faire, dans les limites les plus étendues, toutes opérations commerciales d’importations et d’exportations, d’exploitations industrielles minières, forestières, agricoles et autres en Afrique ;

Avoir le droit de faire, à cet effet, toutes acquisitions et reventes de concessions ou de propriétés mobilières ou immobilières, utiles ou nécessaires à son commerce ou à son industrie ;

Pouvoir, sous l’approbation de l’Assemblée générale, se fusionner avec d’autres sociétés ;

Créer ou participer à la création de sociétés ayant en tout ou partie le même but social. (12-(06/07/1899)-3170).
 
Modification du capital, évènement(s), participation(s), dividende(s), cotation, etc.,
 

Le domaine de l’Isangi fut exploité, à partir de juillet 1904 jusque fin 1926, par la société ABIR contre une redevance de 5% de tous les produits des exploitations de l’ABIR. En plus de cette redevance l’ABIR paya 22 annuités de 13.000 francs pour l’usage des constructions (21-(1912 t1)-1482/83).

En 1911, suite à la fusion de l’ABIR et de l’Anversoise, la Société Isangi reçut 1.000 parts sur les 17.000 représentant le capital de la Compagnie du Congo Belge. La Société Isangi reçut également une somme de 143.000 francs pour escompte des annuités de 13.000 francs que lui devaient l’ABIR. Depuis, son activité se borna à la gestion de son portefeuille.

Le 9 décembre de la même année, le capital fut réduit à 700.000 francs par réduction à 350 francs de la valeur nominale des 800 actions privilégiées souscrites à l’origine contre espèces, et par remboursement de 150 francs aux 1.200 actions privilégiées entièrement libérées appartenant à la Société d’Agriculture et de Plantations au Congo.
 
Le 22 juillet 1918, la Société Isangi décida de réduire le capital à 200.000 francs par remise aux 1.200 actions privilégiées entièrement libérées de 500 parts de la Compagnie du Congo Belge, la valeur des actions fut ramenée à 100 francs ; ensuite le capital fut réduit à 50.000 francs par répartition des 500 parts restantes de la Compagnie du Congo Belge aux 2.000 actions privilégiées, la répartition se fit à raison d’une part Compagnie du Congo Belge pour 4 actions privilégiées. La valeur nominale des actions privilégiées, après cette dernière répartition, fut fixée à 25 francs (21-(1920 t1)-1380).
 
Le 31 décembre 1926, la convention passée avec ABIR qui a été reprise par la Compagnie du Congo Belge prit fin. La Société Isangi préoccupé de cette situation jugea qu’il était plus intéressant de négocier la cession de cette propriété (21-(1927 t1)-1080).La concession de la Société Isangi fut cédée à la Compagnie du Lomami et du Lualaba (21-(1930 t2)-1228).
 
Dividendes

Exercices clos en

Actions priv.FB

 Actions ord.FB

1900

55

30

1901

25

0

1902

40

15

1903

50

25

1904

50

 25

1905

37,50

12,50

1906 à 09

0

0

1910

5

0

Dissolution et mise en liquidation 
 
Le 30 mai 1927, l’A.G.E décida la dissolution de la société et de sa mise en liquidation. (21-(16/06/1927)-8299) ; la clôture de liquidation fut effective le 16 septembre 1927 (21-(05/10/1927)-11891).

Exercices clos en

Actions priv.FB

 

Actions ord.FB

1900

55

 

30

1901

25

 

0

1902

40

 

15

1903

50

 

25

1904

50

 

25

1905

37,50

 

12,50

1906 à 09

0

 

0

1910

5

 

0